Premières impressions à Hanoi

Je reviens d’un premier petit tour de ville avec Chloé.
Beaucoup trop d’informations circulent dans ma tête.

Ça a été une explosion de sensations en pleine figure, qu’elles soient visuelles, olfactives, auditives ou même au niveau de la gestion du corps (pas à l’aise à marcher l’une derrière l’autre sans trottoir parmi les véhicules).
Un brin d’anxiété sourde, où je me dis qu’est ce que je fous là, pourquoi ce pays bizarre plutôt qu’un autre plus facile, et surtout, pourvu que je m’y sente un jour à l’aise ! Car pour le moment ce n’est pas le cas.

 Chéwi, quand tu vas arriver, tu vas sûrement pas aimer. Du bordel partout, une circulation chaotique, du bruit en veux-tu en voilà… Mais le pire c’est l’air. L’air est chargé d’une forte odeur d’essence et l’atmosphère ressemble à celle que l’on connaissait enfant sur le siège arrière d’une voiture essence des années 80/90, surtout dans le vieux quartier (qui a des airs de médina à l’asiatique). Avec le fond de l’air légèrement nauséeux qui va avec.

Edit : Eh bien vous savez quoi ? Je ne sens plus grand-chose au bout de trois semaines. Y a donc de l’espoir…

Points positifs ou à améliorer ou en vrac :
– j’ai réussi à dire nha ve sinh o dau (= où sont les toilettes) sans trop bafouiller et avec un vague accent et la femme a eu l’air d’avoir compris (en même temps y a pas 36 questions à poser dans un resto à touristes recommandé par le Routard)
– je commence tout doucement à percevoir des ordres de grandeur au niveau des dôngs
– j’ai opéré pour la première fois un change euro/dôngs dans une bijouterie, c’est moins craignos que je ne le pensais  (edit : bijouterie fermée brutalement… je suis donc revenue à la Vietncombank)
– plus de 3 euros (90000 dôngs) pour un trajet en taxi c’est dat qua (= trop cher), il va donc falloir rapidement que j’opte pour autre chose (un xe om, aka moto taxi ? Moman serait pas contente) ou que je trouve rapidement un logement plus près du centre… Pas une mince affaire
– j’ai une carte sim mais ne connais pas encore mon propre numéro et ignore si je vais rester sur l’opérateur que j’ai choisi au pif car c’était celui présent dans l’aéroport (paraît que Viettel c’est mieux) (edit : je suis restée sur Mobiphone et n’ai pas à me plaindre)
– j’ai repéré le bâtiment dans lequel je vais bosser, il est dans un quartier chic, face à un Gucci et à côté d’un Hugo Boss
– ma maître de stage est à HCMC donc notre première rencontre sera téléphonique.

Tschüs !

Publicités

2 réflexions sur “Premières impressions à Hanoi

  1. Ça c’est de la journée bien remplie ! Bravo pour la description, on imagine bien ce que tu ressens…Surtout au niveau olfactif pour moi !
    Hâte de lire la suite de tes aventures.
    Bisous ❤

  2. Quelle journée bien remplie ! Jolie description de la ville, on s’y croirait presque (surtout au niveau des odeurs, du bruit…)
    Hâte de lire la suite de tes aventures !
    Bisous ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s