À la recherche de la nouvelle planque

Bon désolée ce sera un peu en vrac mais si je ne note pas tout de suite ces derniers jours je vous me mettre à oublier des choses. En résumé :

dimanche : marche à travers Hanoi et tentative de shopping. Pas super glorieux mais j’ai quand même réussi à chopper une tunique. Dur de s’habiller ici quand on n’aime pas se draper de polyester ni de couleurs vives. On s’est ensuite posé au Café No La, une planque tranquille qu’il faut savoir repérer. Une fois qu’on monte les escaliers du bout du couloir, on atterrit sur une terrasse très calme, et ce en plein milieu du centre ville (un exploit !)

lundi : journée très chargée :

– on enfourche une moto et on se laisse conduire en xe om pour visiter des appart’ de Tay Ho, le quartier des expat’ en prenant une voie rapide qui donne du vent dans les cheveux. J’ai l’humeur maussade, me sens paumée, et en ai marre de la poussière de l’air, du sol et des gens. L’appart´ que je visite ne correspond pas aux photos montrées, qui elles correspondent à un loyer du double que celui prévu. Shit. Après un appart´ aussi lumineux qu’une prison, s’en suit un suintant d’humidité puis un studio plutôt pas mal dans une grande maison remplie d’expat´ qui me fait penser à l’esprit d’une grande auberge de jeunesse à l’anglaise. Tentant mais trop stressée pour me décider. (Photo du 3ème appart plus bas)

– L., comme prévu, m’a emmenée manger ce midi. J’ai eu mon premier bun cha dans un vrai resto de rue. Ça ressemble beaucoup à ce que prend mamie chez DH mais c’est en morceaux plus petits, avec du bun, et c’est plongé dans des bols de sauce Nuoc mam diluée. Pas trop mal. Après j’ai mangé un « caramel » qui n’est autre qu’une panna cotta renversée au caramel façon flamby ! Le tout au son de France Gall…

– Le soir, autre ambiance quand ma maître de stage m’emmène au Métropole, grand hôtel style colonial avec piscine, bars hyper designés aux bois exotiques et lumières nocturnes. La salle de resto ressemble à un décor d’un roman d’Agatha Christie. J’y mange un club sandwich avec du thé vert. Longue soirée où j’écoute parler ma maître de stage. Elle me fait penser à Mamie, du genre « Moi chuis une vraie gentille, c’est pas pour me vanter, mais dans la vie faut être honnête, et puis tu sais, untel il m’adore… ». Plutôt mignon, mais assez long. Je ne sais toujours pas ce que je vais concrètement faire de mon stage. J’ai du mal à cerner sa personnalité mais je sais que si elle me rend la vie impossible, elle le fera dans son esprit, « pour mon bien » !

– Entre temps, elle m’a fait une proposition très alléchante : me prêter son appart´ qu’elle utilise quasi pas pour la moitié de son prix (qui rentre dans mon budget !) en prélevant à la source le loyer. Donc : pas de caution ni de paiement de 3 mois de loyer d’avance comme dans la plupart des locations. Il reste à négocier ma liberté de partir au bout d’un certain temps si je veux, et vérifier s’il y a une machine à laver (j’ai oublié de demander lors de la visite). Le quartier est celui des ambassades, plus prêt de mon cab, entre le cab et le quartier ou je suis actuellement. Un super deal, mais au fond, j’ai peur de me retrouver seule sans Justine ou Gino à saluer le soir en rentrant et le matin en partant. Photos plus bas de la bestiole.

– j’ai pris contact avec un mec de l’Espace francophone qui organise des scènes ouvertes. Celle de janvier est bouclée (mais j’y vais samedi pour voir et pour rencontrer le mec) mais y aurait possibilité que je vienne jouer en février !

– Apparemment j’aurais 10 jours de relâche pour le Têt (d’après Lan), à partir du 28 janvier au soir. Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ce temps, la nouvelle est tellement fraîche. J’ai contacté le père de Quyen et je pense le revoir durant cette période.

Et en photo : le café No La et son entrée qui paie pas de mine, le 3ème appart´ visité (celui qui avait l’air sympa), mon coin de bureau avec l’ordi le plus lent de toute la création (même le Disc cleaner le fait s’éteindre tout seul ! Des idées, amis informaticiens ?), et l’appart´ super deal de ma maître de stage. Vous le prendriez, vous ?

20140114-010303.jpg

20140114-010309.jpg

20140114-010318.jpg

20140114-010337.jpg

20140114-010344.jpg

20140114-010350.jpg

20140114-010355.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s