Le puzzle se constitue

Aloha tous,

Le rythme de ce blog se ralentit, je l’avoue… Signe peut-être que les choses se mettent en place ?…

Niveau logement, rien de tangible pour le moment. Deux pistes principales :
– une agent immo Viêt kieu m’a donné les coordonnées d’un français cherchant une colocataire pour une maison près du centre et du quartier des expat à 350 USD. Je l’appellerai demain pour qu’on se voie et voir si on pourrait vivre sous le même toit (pas forcément évident)
– j’ai repéré sur le net une super baraque dont les proprios louent un étage à deux colocataires. Les chambres sont magnifiques et c’est mon vrai coup de cœur. Les proprios ont l’air sympa, et surtout l’annonce est la plus transparente que j’ai pu voir jusqu’alors : bon signe ! Un coup d’œil par la : http://tnhvietnam.xemzi.com/fr/c/1/propertylisting/show/249859/room-in-tay-ho-230-hanoi
N’ayant pas eu de réponse à mon mail envoyé ce midi, je commence à m’inquiéter. J’espère vraiment chopper une de ces chambres !

Niveau rencontres, y a eu de très belles choses ce week end.

La semaine dernière j’ai lu qu’une « soirée cabaret » avait lieu à l’Espace, un lieu culturel dédié à la francophonie. Pensant qu’il s’agissait d’une scène ouverte, j’ai contacté l’organisateur qui m’a dit que je pouvais venir chanter une chanson (devinez laquelle…)

Samedi, je viens donc aux balances, et découvre en fait que le groupe du soir s’appelle Puzzle. Qu’il s’agit d’un collectif composé d’expats français et de vietnamiens, qui chante et joue en anglais, français et Viêt. Et que ce groupe répète tous les dimanches et joue tous les mois à l’Espace. Bref, ce n’était pas du tout une scène ouverte !
Qu’importe, je suis super bien accueillie, autant par les français que les Viêt. Leur pianiste leur ayant fait faux bond, je le remplace même au pied levé sur quelques chansons.

Tout le monde est super content, et je suis même invitée à la répète de la semaine prochaine histoire de faire un ou deux morceaux avec eux. Trop bien ! Ils sont tous adorables, et les filles sont trop kawaï, parlent un très bon français et chantent divinement bien. De quoi rester humble et admirative…

À la fin du concert, y a même un expat français qui chante une chanson en vietnamien, une vraie star ! Cette chanson s’appelle Dong (l’hiver) et parle d’une séparation amoureuse comparable à l’hiver qui s’installe dans nos cœurs… Tout un programme !

Et chose curieuse : ma petite chanson perso a rencontré un petit succès, particulièrement auprès des jeunes vietnamiens qui l’ont entendue ! Je crois que c’est parce qu’ils n’aiment pas être confondus avec des chinois 😉 j’ai même eu les félicitations du directeur adjoint de l’Espace, chose qui n’est, d’après une habituée, pas systématique.

Bref… J’ai (presque) un groupe de musique à Hanoï, en à peine une semaine :))

Sinon, aujourd’hui c’était shopping et sur ce point la c’est un peu désespérant. Je cherche actuellement un petit sac féminin comme ceux qu’on toutes les vietnamiennes qui bossent (le mien, trop sportif, semble crier « je suis étrangère » à ma place) ainsi qu’un porte cartes (car ma boîte m’a fait faire des cartes de visite !). Rien à faire, pas trouvé dans le quartier de Ba Dinh.

Ce qui m’agace encore plus, c’est le nombre de contrefaçons ici. On sait jamais ce qu’on acheté vraiment : des rebuts d’usines qui fabriquent vraiment des fringues de marque ? Ou de pâles copies avec des étiquettes célèbres et qui font payer le prix fort pour ces simples étiquettes ? Pas facile de s’y retrouver ! J’ai même vu des Clarks avec des étiquettes de chez Zara ! Y a un côté légèrement désespérant dans ce manque de clarté.
La seule boutique vraiment sympa que j’ai trouvé pour le moment s’appelle Ginger Store. Elle barre ou découpe certaines de ses étiquettes de marque et très bizarrement, cela me met plus en confiance dans la mesure ou on a plus tendance à acheter une fringue plutôt qu’une étiquette. Les prix ne sont pas trop abusés : ils vendaient même un beau cuir d’agneau (trop petit… Dommage) pour 1,2 millions de dôngs, soit 40 euros environ.

Demain, retour au boulot… Pour lequel il est pour l’instant difficile de consacrer un article entier.

Tschüs !

Et en photo : la scène de l’Espace durant les balances, et les jolis gradins de la salle (plongés dans le noir, j’en conviens)

20140119-235456.jpg

20140119-235506.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s