J’ai trouvé la maison de mes rêves

… et ça valait bien un article de blog.

Vous vous souvenez de mon dernier post, avec un lien vers une annonce (cf plan No 2 de la semaine) ? Eh bien les photos de cette annonce ne sont rien comparé a la réalité !! Maison gigantesque, ambiance chaleureuse, cuisine pleine de promesses, vrai lit deux places, salle de bain privative et magnifique, balcon idéal pour les beaux jours, emplacement royal juste derrière le Sheraton et directement face au lac  de l’Ouest, a deux pas de la rue des expats et d’une boulangerie française… Je veux je veux je veux cette chambre ! Mais j’ai bien peur que tout le monde la veuille !! Je me suis montrée très (trop ?) enthousiaste lors de la visite. Réponse fin de semaine. J’ai peur d’avoir agace l’australien qui m’a fait visiter. Seul souci avec cette maison (a part le fait que la réponse n’est que fin de semaine), c’est qu’elle n’est dispo que le 11 février. Mais je suis prête a faire le pied de grue à l’hôtel s’il le faut, c’est dire si je suis motivée !

Edit : Perduuu. Les colocataires ont choisi quelqu’un d’autre parmi les personnes venues visiter après moi, sur des critères assez obscurs. Je peux vous avouer que j’ai assez eu la haine, même si je devais vite me reprendre, fête du Têt oblige.

Tout à l’heure je vais voir une chambre d’une coloc 100% fille (je peux même avoir une ristourne de 15 dollars parce que je suis une fille 🙂 ), moins glam (surtout niveau quartier et salle de bains) mais 50 dollars moins cher que la grande maison (et tout est compris). A priori, ce serait mon 2e choix. A voir si je vais pas me faire coiffer au poteau sur ce plan, si malheureusement mon 1er choix m’échappe 😦

Edit : En réalité il y avait un gars au premier (très sympa au demeurant) et une fille au second avec qui partager la salle de bain. J’ai hésité à la prendre car l’ensemble avait de bons arguments, mais suis contente d’avoir renoncé après avoir découvert que mon dos n’était pas fait pour les matelas durs vietnamiens.

Sinon, pour le Têt je me suis décidée à le passer chez la famille de Trang, l’amie de fac de Ju. Ju craignait être en quelque sorte un poids pour son amie, qui sera la seule de toute la famille à parler autre chose que le vietnamien… Alors quitte à amener un boulet à la fête de Trang, autant en emmener deux 😉

La fête durera trois jours et se déroulera a Thang Hoa,  une province de Hanoi mais située tout de même à une centaine de km de Hanoi, donc un bon 3h de bus. Le père de Trang est maire ou quelque chose comme ça, bref un mec qui a l’air important. J’ai décidé d’y aller sans arrière pensée et de me laisser aller un peu, j’ai l’impression que d’être seule au Vietnam m’apprend beaucoup sur mes défauts et l’un d’eux est d’être trop angoissée et de vouloir trop contrôler les choses. Un peu de relâchement et de curiosité me fera le plus grand bien !

PS : enfin eu des nouvelles de la chambre au centre ville avec piano. Quelqu’un a été plus rapide que moi et a payé la caution peu après ma visite…

PPS : ma cheville va un peu mieux mais j’ai du mal à rester immobile.

PPPS : et en bonus, voici LA chanson qui est diffusée absolument PARTOUT a Hanoï en ce moment : http://www.youtube.com/watch?v=3Uo0JAUWijM

Édit : et voilà que cette maison me passe sous le nez malgré un bon feeling sur mes chances de l’avoir. Ils ont choisi quelqu’un d’autre… Gros coup de blues. Je crains que la maison plan B ne me convienne pas forcément car trop vietnamienne, or je sens que j’aurai besoin de soutien moral pendant ces six prochains mois et j’ai peur d’un certain décalage culturel avec des coloc vietnamiens. Retour à la case départ…

Publicités

4 réflexions sur “J’ai trouvé la maison de mes rêves

  1. Merci beaucoup !

    Finalement la donne est un peu plus compliquée que prévue.

    J’ai visité une seconde maison, plus vietnamienne, dans un quartier typiquement vietnamien sans expat, avec un matelas vietnamien (donc dur, mais paraît que c’est bon pour le dos), douche vietnamienne (donc pas de cabine ou de rideau de douche), avec des colocs uniquement vietnamiens (mais anglophones et peu nombreux, heureusement).

    Concernant la maison de mes rêves, je l’adore toujours autant et je pense avoir de bonnes chances de l’avoir. En effet je pense avoir eu une touche avec Cam, l’australien, en lui disant que j’étais musicienne, vu que lui l’est aussi. Elle est plus luxe car vraie douche, salle de bain non partagée, etc… Simplement c’est une maison d’expat´. Est-ce que je passerais à côté de quelque chose en restant dans ce type de maison ?

    Je me rends compte que si ce type de maison est le rêve de tout expat, je ne suis pas comme tous les expats, car j’ai peut-être plus envie de m’impliquer dans la découverte du pays.

    Bref : la maison Viêt (Viêt, mais clean, j’insiste la dessus) serait peut-être plus authentique pour moi même si plus dure. Mais la maison expat conviendrait mieux au Roro, assurément.

    Ô Esprit du Cheval, aide-moi à y voir plus clair ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s