Tu sais que c’est bientôt le Têt quand…

Le Têt c’est cette nuit !

Edit : enfin plutôt hier soir, je finis cet article le lendemain du réveillon 😉

Coup d’envoi à minuit pour manger, chanter et faire la fête !

Mais d’abord, qu’est-ce que le Têt ?

De façon très caricaturale, je dirais que pour le moment je vois le Têt comme étant une fête mélangeant Noël (car réunion de famille, et chacun revient dans sa ville natale, donc grosse diaspora) et Halloween (car les morts ont un droit de regard sur leur descendance ce jour-là).

Mais attention, il ne s’agit pas juste d’une nuit de réveillon et puis c’est tout ! Le Têt, ça se prépare. Voici donc un cocktail de signes avant-coureurs de cette fête très importante (c’est jour férié pour tout le monde pendant au moins 5 jours) :

1/ la déco de rue : les rues se parent de lumières (encore plus que d’habitude), et de fleurs en pot disposées dans des trépieds qui font de jolies parterres dans la ville. Le cheval est un bon animal de déco et se trouve partout. Les drapeaux vietnamiens sont omniprésents.

2/ les fleurs : partout, les vietnamiens décorent leur maison et leur bureau d’arbres à kumquats (mini-oranges) et de branches de pêchers (jolis bourgeons de fleurs roses). Dans le sud, un autre arbre, à fleurs jaunes cette fois, remplace le pêcher.

3/ les poissons : le vendredi avant le Têt, soit une semaine avant, les vietnamiens achètent puis relâchent des carpes un peu partout dans la ville, souvent dans l’un des nombreux lacs d’Hanoï. Malheureusement parfois ces poissons sont retenus dans leur sac plastique accroché aux branchages plutôt que de rejoindre leurs compagnons dans l’eau. Apparemment, cette tradition de la carpe s’explique par le fait que l’esprit du foyer, se trouvant dans la cuisine, doit faire son rapport annuel au monde des esprits pour chaque Têt afin de dire si la famille s’est bien comportée. Pour ce faire, cet esprit préfère chevaucher une carpe, car c’est la classe.

4/ des tas de trucs bizarres sur les motos (encore plus que d’habitude) : très logiquement, les arrières des motos abondent de sacs contenant des carpes vivantes, des grands arbres à Kumquat et des branches de pêchers qui peuvent prendre de grandes hauteurs. Mais on finit par s’habituer.

5/ le bordel sur les routes (encore plus que d’habitude) : c’est la cohue en ville, les motos se pressent et se frôlent, tout le monde est tendu avant les vacances étant donné le nombre impressionnant de trucs à faire et à préparer… Entre les différentes villes et villages, les transports sont vite bondés et si on ne s’y prend pas assez tôt à l’avance, il est difficile de chopper des trains, ou des avions pour faire du tourisme car tout devient vite complet, pour cause de retour de chacun dans la ville de ses parents (ou beaux parents si on est une femme qui vient de se marier)

6/ le grand nettoyage de printemps : étant donné qu’apparemment, le Têt est une période durant laquelle les ancêtres peuvent venir voir la vie de leur descendance par le trou de la serrure, ça fout une sacrée pression sur chaque famille qui veut être bien vue. Du coup, il faut que tout soit nickel. On brique la maison, les extérieurs, les trottoirs devant la maison, les voitures, les motos, les cadres des énormes photos de famille, etc etc. Et ça prend un certain temps, le plus souvent plusieurs jours, et ce jusqu’au dernier moment.

7/ des poulets, partout : J’ai appris plus tard que c’était un plat traditionnel du Têt. Résultat, y en a partout dans les rues à vendre vivants, dans des cages de forme cylindrique (plutôt original).

8/ le lucky money et ses conséquences : une des traditions du Têt est de donner aux enfants des sous glissés dans de petites enveloppes rouges vendues partout dans les rues. Le montant n’est pas forcément important mais si y a beaucoup d’enfants ça fait des frais. De cela résulte une forme de pression car au final, le Têt finit par devenir cher. Par conséquent, un certain nombre de vietnamiens cherchent cet argent par divers moyens, ce qui peut passer par des tarifs « occidentaux » ou des « frais non prévus » pratiqués de façon plus soutenue que d’habitude, diverses arnaques de type fausse collecte humanitaire (pas vu), ou encore une augmentation momentanée des atteintes aux biens (pas vu non plus, ouf).

9/ des cadeaux, encore des cadeaux : le pré-Têt, c’est aussi une période durant laquelle il faut user de talents de diplomatie, notamment dans le domaine de l’entreprise ou le domaine associatif, ou encore entre voisins. Chaque personne établit une liste de partenaires auxquels envoyer des cadeaux. Cela arrive par exemple lorsque du destinataire dépend pas mal de choses comme le choix de tel intervenant plutôt qu’un autre… Mon entreprise d’accueil a eu des biscuits danois au beurre dans une grande boîte de métal par exemple. Il ne faut pas se tromper entre la bouteille ou la boîte de chocolat, mais le processus de décision m’a semblé trop subtil. La famille de Trang, elle, a eu des tas de poulets (cf point 7).

Voilà, vous avez un aperçu de ce que peut être l’ambiance précédant le Têt ici au Vietnam. C’est une période qui je pense est à vivre sur place, mais qui n’est généralement pas recommandée pour les touristes, en raison des inconvénients que je vous ai mentionnés (plein de trucs fermés, transports vite pris, des routes de dingue, plus de chances de connaître des petits désagréments).

Prochain article : la soirée du Têt en elle-même.

Tschüs ! Et bonne année !

PS : la « maison de mes rêves » est revenue à un autre candidat… Je suis triste et colère. Je sais pas quoi faire, le temps presse, et je ne peux pas visiter car pas à Hanoi. Bouh.

Publicités

Une réflexion sur “Tu sais que c’est bientôt le Têt quand…

  1. Pingback: Pékin Express | Le petit carnet de Daphné Xuân

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s