Samedi soir, nous avons vu une star vietnamienne !

Petit apercu de la soirée de samedi dernier.

David, le chanteur du groupe que les groupies préfèrent (notamment car il chante en vietnamien), m’envoie un texto en fin d’après midi pour me dire qu’une chanteuse vietnamienne mais qui chante aussi en français se produit le soir même au Công Caphê. A ce moment là, je sors du studio que je viens de visiter avec Cedric le batteur-guitariste-chef-d’orchestre du groupe (en passant, studio bien équipé sauf pour les enceintes et le logiciel, tenancier du studio qui ressemble a une version vietnamienne de The Dude, nous sommes donc convaincus).

Alors bien sur, face à un plan de David (mon premier plan de David), je dis oui.

Me voila donc de retour à Cau Giay (vous savez, le quartier de l’université que j’avais visité la veille), avec Cedric, pour voir la belle demoiselle.
Si je l’appelle ainsi, c’est que David, je crois, est aussi de cet avis…
Mais posons à peu près le decor.

Le quartier : un coin de Cau Giay qui selon les critères vietnamiens, est très chic et cher. Traduction : c’est un endroit où sont construites des grandes et impersonnelles tours d’habitations que ne renieraient pas nos chers HLM français. Quand je vous disais que parfois, ici, je me sens comme en France dans les annees 60 d’avant 68.

Le lieu du concert : le Công Ca Phê (oui, le même « công » que dans l’expression « Viêt công »), un bar à thème sur la guerre donc, avec moults bars en métal, murs vieillis artificiellement, photos d’époque en noir et blanc et bien sur, la couleur kaki à tous les étages. On nous installe sur de minuscules chaises de camping et on m’offre un jus de passion agrémenté de… sel. Hem.

20140319-233936.jpg

20140319-233946.jpg

20140319-233956.jpg

Les imprévus : l’entrée payante (200 000, soit plus que le concert de Brigitte de jeudi prochain !), et le côté fleur bleue de David (mais ça on aurait du prévoir)

L’artiste : Dong Lan, ex candidate de The Voice Vietnam (arrivée en demi finale parait-il), candidate originale et controversée en raison de ses partis pris esthétiques (elle s’est forgée une image de bohémienne, le foulard dans les cheveux… Bon concept de personnage je trouve) remarquée car une de ses particularités est de chanter des chansons en français. Donc : une star !

Le concert à présent : un concert vietnamien. La scène est très jolie. Les chansons sont très cheesy. Ce que j’ai vraiment trouvé dommage est la fonction « reverb » mise à fond des que la belle poussait la chansonnette. Elle n’en avait pourtant pas besoin puisqu’elle chantait déjà très bien. Cela donne l’impression d’un mauvais son de karaoké.
Nous remarquons aussi une chose deja observée : si les chanteurs vietnamiens restent assez conventionnels lorsqu’ils chantent dans leur langue, le truchement d’une langue étrangère telle que le francais leur permet de se lâcher davantage. On ne peut pas se reapproprier les chansons vietnamiennes, par contre, massacrer « la vie en rose » est plutôt jouissif !

20140319-234422.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s