Voici un de mes copains qui m’attendait devant chez moi un soir.

Et pour connaître leur histoire, allez par ici. Bonne journée !

20140529-000321-201053.jpg

Publicités

Photo of the day : Hello Gecko !

3 réflexions sur “Photo of the day : Hello Gecko !

  1. Pourquoi, a-t-il perdu une partie de sa queue?

    Dans le langage populaire, les Vietnamiens l’appellent « CAC KE »: transcription phonétique de son cri.

    Selon un dicton vietnamien: CAC KE KEU CHAN MUA, THUAN NANG (Quand le nombre des cris du gecko est pair il pleut, quand ce nombre est impair il fait soleil).

    Il crie parfois pendant le jour; mais c’est surtout la nuit qu’il fait entendre à intervalles réguliers son « cac ke ». Il n’est pas aisé de le voir. Sa vie active est nocturne. Le jour, il se cache ou dort.
    Son menu de nuit est varié, mais léger, et se compose de moustiques, de petits papillons, de criquets, de blattes, de cancrelats, parfois de mantes religieuses.
    Son menu de jour est carné: de tout jeunes oiseaux nouvellement éclos. Ils s’attaquent aussi aux « serpents verts des bananiers » et aux « dames-souris »: les con rang lue xanh et les con chuôc lac des Vietnamiens, hôtes habituels des plafonds des maisons.
    Le gecko, avant de crier, commence tout d’abord, par glousser à la manière d’une poule, habituellement sur cinq ou six notes uniformes allant crescendo, puis s’arrête quelques secondes pour entonner ensuite avec cadence, cette fois descrescendo, son cri: « cac ke » qu’il répète sept à huit fois et même davantage avec un léger temps d’arrêt entre le « cac » et le « ke ». Il termine cette série de « cac ke » par: « ke », répété 4 ou 5 fois. Le dernier « ke » est à peine perceptible. Quelques geckos répètent jusqu’à 11 fois leur « cac ke ».
    En forêt, ils crient jour et nuit; tandis qu’en ville ils ne crient que la nuit.
    Dans les bananiers, on peut les voir dans les interstices des mains de bananes. Les venimeux « serpents-bananiers » s’installent, eux aussi, à ces endroits-là, où leur couleur se confond admirablement avec le vert des bananes et des feuilles.
    http://www.liveleak.com/view?i=b0f_1329080864
    Les doigts du gecko ont des lamelles pourvues de setae (poils microscopiques, qui offrent un grand pouvoir d’adhésion sur des supports lisses et verticaux grâce aux forces de Van der Waals), qui permettent à cet animal d’adhérer verticalement sur les murs, les vitres et les miroirs.
    Les yeux des geckos sont phosphorescents et reflètent deux petites lueurs jaunes presque rouges: comme les hiboux (les con chim cu, qui sont considérés comme des oiseaux de mauvais augure par les Vietnamiens).

    A Hanoi, connaissez-vous « Mister gecko » et son club:

    http://lecourrier.vn/lecourrier/fr-fr/details/49/tourisme/41663/la-baie-de-ha-long-lautre-paradis-de-la-varappe.aspx
    http://vietclimb.vn/
    http://vietclimb.vn/?p=2173

    • Bonjour Dông, merci pour tes commentaires toujours instructifs ! Je connaissais vietclimb de nom mais n’avais aucune idée du surnom – bien trouvé – de son patron 😉 je ne fais pas de sport à Hanoi, je pense que si j’étais restée plus longtemps j’aurais pris le temps de trouver quelque chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s